Révélation

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Révélation

Message  Kyra_1 le Sam 14 Avr 2012, 15:15

"La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie"

Cette belle pensée est de Beethoven.

Cet homme exceptionnel pouvait en effet, placer la musique au sommet de tout.

Si vous ne connaissez pas bien Beethoven, je pourrais vous en parler. Il est mon compositeur préféré. cheers

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  jean-luc le Dim 15 Avr 2012, 03:30

Cet homme exceptionnel pouvait en effet, placer la musique au sommet de tout.
Je pense que si j'étais moi-même un humble prodige au piano, j'en penserais autant.

Malgré tout, j'estime que si on étudie le piano au-delà du fait d'appuyer sur des touches blanches et noires, pour reprendre des propos récemment lus, on en apprend beaucoup sur la vie en général.

Si vous ne connaissez pas bien Beethoven, je pourrais vous en parler. Il est mon compositeur préféré.
Dis comme ça c'est vraiment trop tentant d'abuser un peu et de réclamer des détails sur ce monsieur lol!
avatar
jean-luc
Admin

Messages : 1746
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 47
Localisation : La Réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aupiano.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Dim 15 Avr 2012, 07:33

Si vous ne connaissez pas bien Beethoven, je pourrais vous en parler.
Volontiers Kyra, je suis sûre que tu évoqueras des aspects qui sortiront des sentiers battus et que ce sera passionnant !

avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Dim 15 Avr 2012, 09:34

D'accord, donc voici un petit texte de mon crû; j'espère ne pas vous barber ! nnnn


Beethoven, 132 oeuvres officielles; 56 années de vie tumultueuse. Un homme bourru, tendre, sensible, brouillon, généreux, possessif, orgueilleux, fragile; terriblement humain !

Comment le destin _ celui qui frappe à la porte dans la Vè symphonie _ a-t-il pu se montrer si cruel en lui infligeant la surdité à l'âge de 28 ans ? Une surdité lente, progressive mais inexorable montée vers le noir acoustique ? Pouvez-vous imaginer l’angoisse de cet homme si communicatif, si assoiffé de contacts humains, se sentant progressivement emmuré dans le silence, lui, un musicien, un pianiste virtuose, un compositeur ? Il était au sommet de sa gloire, car Beethoven avait du succès et ses œuvres étaient pour la plupart reconnues de son vivant. Cette terrible angoisse il l’a exprimée en rédigeant son Testament, un texte poignant destiné à ses 2 frères et dévoilant pour la première fois son infirmité et pour laquelle il évoque clairement une issue fatale.

http://fr.wikisource.org/wiki/Testament_de_Heiligenstadt

De suicide il n’y aura pas (Seul l’Art m’a retenu)
Beethoven sera totalement sourd vers 45 ans. On le verra souvent terré au fond des tavernes viennoises avec sa pipe et son journal, discutant parfois avec quelques amis au travers des « carnets de conversation »
Ces documents uniques sont stupéfiants, étrangement muets car on n’y lit que les répliques de ces interlocuteurs ; rarement les siennes. Il faut les imaginer ….. !

C’est à ce moment-là de total isolement qu’il composera ses plus grands chefs d’œuvres évidemment fruit de la maturité mais pas seulement.
Il faut écouter la Grande Fugue, les derniers quatuors, la sonate Hammerklavier pour se rendre compte que Beethoven avait franchi la barrière du temps. Il a conçu là des œuvres du XXè siècle pourtant écrites autour des années 1825.
Totalement affranchi des influences de son temps par son carcan, il l’a transcendé, il est allé au-delà du possible.

Curieusement, cela a été moins flagrant dans la symphonie où il est resté plus prudent dans ses audaces.

Cependant, je garderai toujours présente cette image émouvante d’un Beethoven malade et vieillissant, dirigeant lui-même sa toute nouvelle 9è symphonie, comme il pouvait _ il y avait un autre chef d’orchestre, je crois _ et resté figé face à l’orchestre lors des dernières notes, on a dû le tourner face au public debout, applaudissant ; c'était des clameurs qu’il ne pouvait plus entendre ....


Bon dimanche ! flower

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Dim 15 Avr 2012, 12:20



132 oeuvres officielles
Etonnant ! Et parmi celles que tu as écoutées, lesquelles préfères-tu ?

56 années de vie tumultueuse
Tu saurais dire en quoi elle était tumultueuse ? (en dehors de la surdité).

Totalement affranchi des influences de son temps par son carcan, il l’a transcendé, il est allé au-delà du possible.
C'est extraordinaire ! La surdité aurait pu le faire stagner ou même régresser et on dirait que c'est le contraire qui s'est passé... Très belle leçon de vie.

et resté figé face à l’orchestre lors des dernières notes, on a dû le tourner face au public debout, applaudissant ; c'était des clameurs qu’il ne pouvait plus entendre ....
J'imagine l'émotion (tant pour Beethoven que pour le public) que ça devait être... Un moment très intense et rare.
avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Dim 15 Avr 2012, 21:19

Etonnant ! Et parmi celles que tu as écoutées, lesquelles préfères-tu ?
Etonnant ? non, c’est assez peu en quantité comparé à d’autres compositeurs.

Ce sont les 17 quatuors à cordes que je préfère, surtout les derniers. Ils sont l’œuvre majeure de Beethoven dans le genre le plus exigeant. Et immédiatement après, les 32 sonates pour piano : l’alpha et l’oméga de tout pianiste classique, un monument.

Tu saurais dire en quoi elle était tumultueuse ? (en dehors de la surdité).
Ce qui m’étonne encore dans son existence c’est le contraste fort entre le cahot de sa vie personnelle et le parfait achèvement de son œuvre musicale, semblant ancrée dans un tracé comme pensé ; en germe depuis le tout début et qu’aucun évènement contraire ne pourrait endiguer !

Il en va autrement de sa vie domestique, sentimentale, amicale ; aléatoire, désordonnée, procédurière avec ses éditeurs ; des brouilles sans fin avec ses amis suivies d’autant de réconciliations, lettres et justifications ; des amours impossibles, des déménagements incessants, une santé très aléatoire, des relations compliquées avec ses frères, et son neveu qu’il a voulu adopter : un fiasco !

On se demande comment au milieu de ce qui ressemble à une jungle a pu naitre une œuvre si structurée, aboutie, quasi parfaite.

confused confused


Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Dim 15 Avr 2012, 22:32

Etonnant ? non, c’est assez peu en quantité comparé à d’autres compositeurs.
Je ne savais pas du tout. A vrai dire, je ne m'étais jamais posé la question sur le nombre d'oeuvres qu'un compositeur pouvait créer dans sa carrière...

Et immédiatement après, les 32 sonates pour piano
32 ??? Eh bien je vais avoir de quoi satisfaire ma curiosité ! Teath

On se demande comment au milieu de ce qui ressemble à une jungle a pu naitre une œuvre si structurée, aboutie, quasi parfaite.
Il avait peut-être exploité ce moyen pour pouvoir se restructurer ? Finalement, quand on y réfléchit, l'être humain est contrasté de nature : il a besoin à la fois de points de repère, d'habitudes (ce qu'on peut appeler le côté sédentaire) et il a en même temps besoin de découvrir, d'évoluer (et ça c'est le côté nomade ou aventurier). Possible que la musique ait été pour lui un moyen de trouver un équilibre qu'il n'avait pas dans sa vie de tous les jours... Les "génis" ont souvent un côté disjoncté et, en parallèle, ils ont effectué des travaux très structurés et très aboutis. :Je n\'sais pas

avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Lun 16 Avr 2012, 07:33

J'aime bien tes commentaires Liilou Very Happy

32 sonates pour piano, oui : tu dois bien en connaitre certaines Twisted Evil Twisted Evil

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Lun 16 Avr 2012, 19:23

J'aime bien tes commentaires Liilou
Bah merci, mais bon, c'est juste une réflexion qui m'était venue un jour, ou si tu préfères, c'est de la psychologie à 2 balles ! mdr Je n'ai pas fait d'études dans ce domaine, cela dit, ça doit être passionnant...

32 sonates pour piano, oui : tu dois bien en connaitre certaines
Une dizaine, mais pas 32 ! nnnn Tu sais en jouer beaucoup ?
avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Lun 16 Avr 2012, 19:31

Tu sais en jouer beaucoup ?

Aucune.
Je n'ai que 6 ans de pratique ....

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Mar 17 Avr 2012, 11:08

Aucune qui puisse être jouée avec 6 ans de pratique ? confused

Et laquelle aimerais-tu savoir jouer en priorité ?
avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Mar 17 Avr 2012, 12:13

Liilou a écrit:Aucune qui puisse être jouée avec 6 ans de pratique ? confused

Et laquelle aimerais-tu savoir jouer en priorité ?

Si, on pourrait tenter certains mouvements lents de certaines sonates comme dans la 14è http://www.youtube.com/watch?v=hjmTMgERioY
C'est archi-joué et il n'y a que des octaves .... Mon prof m'a bien dit quand j'ai commencé que je pourrais jouer des choses "plus intéressantes au bout de 8 à 10 ans et encore, pas les grandes pièces du répertoire"
Voilà qui est dit.

Le choix que tu me demande est cruel nnnn Toutes ? nnnn Hysterical

L'Appassionata, oui, elle résume tout le caractère de son auteur, fureur et beauté, questions, réponses ?

http://www.youtube.com/watch?v=49KBYCja2tM

Comment la trouves-tu ? scratch

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  jean-luc le Mar 17 Avr 2012, 13:27

Bonjour tout le monde,

Fidèle lecteur des chroniques de Kyra, je n'interviens pas beaucoup parce que vraiment je n'y connais rien. Ou du moins je n'y connaissais rien.

Donc c'est tout nouveau tout beau Teath

Je reviens sur ma question : pourquoi connaître la vie d'un auteur pour jouer son œuvre ?
Aujourd'hui j'ai lu un article sur le temps que passent les acteurs à apprendre à entrer dans la peau de leur personnage en explorant leur vie, en adoptant leurs manières, etc. et j'y vois une similitude avec la réponse que vous m'aviez faite auparavant. Et je continue à avancer dans mon raisonnement en lisant vos messages, mais surtout celui-ci sur Beethoven ; je pense que je ne suis pas loin d'aboutir à un résultat tlt2 (ça aura été long, mais pas inutile à mon avis) Cool
avatar
jean-luc
Admin

Messages : 1746
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 47
Localisation : La Réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aupiano.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Mar 17 Avr 2012, 15:39

Jean-Luc, on a chacun notre vision des choses.
Je vous expose là mon optique, mais vous êtes libre d'avoir une autre approche. C'est vrai que le parallèle avec les acteurs est significatif. C'est ce que je ressens avec la musique.
Mais tout est un peu comme ça : dès qu'on aime une personne, n'a-t-on pas qu'une hâte, celle de la connaitre et de l'apprendre par ... coeur ? pcl

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Mar 17 Avr 2012, 20:22

C'est la pause. bailler

Peut-être auras-tu la tête définitivement à l'envers en écoutant le Finale de cette même sonate ??
Tu ne veux plus que je revienne ou quoi ?

Eh bien pour sûr, l'émotion, les contrastes... ça transparaît tout le temps. Parfois on s'attend à un changement de rythme et puis non, ça tombe plus loin, à un moment inattendu... C'est époustouflant ! Merci Kyra ! Et hop ! Sur mon lecteur mp3 !!!

Dussé-je y consacrer toute ma vie, je ne pourrai jamais jouer cette oeuvre prodigieuse ....
Et moi je crois que je vais plutôt apprendre à jouer du triangle. Teath

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Je reviens un tout petit peu sur ce que vous avez dit plus haut. Je comprends l'intérêt de connaître le vécu d'un compositeur, cela peut permettre de "s'approprier" son oeuvre plus facilement, de la comprendre aussi.

La comparaison avec le cinéma est assez parlante mais je pense aussi que la musique offre quelque chose de plus qu'un rôle de cinéma. Quand on sait que de Niro par exemple se fond physiquement et intellectuellement dans le personnage qu'il va jouer, je trouve que la démarche est justifiée à 100 %. Pour la musique, j'émets une certaine réserve : parce que la musique laisse une plus grande place à l'imaginaire. Trop s'attacher à l'histoire du compositeur peut entacher cet imaginaire. D'une façon plus large, je ne vais pas aimer une sonate parce que c'est tel ou tel musicien qui l'a créée, je vais l'apprécier parce qu'en premier lieu, elle me parle, elle me fait réagir. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans la musique, ce côté magique et universel (accessible à tous), pouvoir dire "j'aime" ou "j'aime pas", sans avoir forcément besoin de se justifier...

Pfffff, c'est pas facile à expliquer tout ça... Arrrgh
avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Mer 18 Avr 2012, 06:46

Liilou a écrit:La comparaison avec le cinéma est assez parlante mais je pense aussi que la musique offre quelque chose de plus qu'un rôle de cinéma. Quand on sait que de Niro par exemple se fond physiquement et intellectuellement dans le personnage qu'il va jouer, je trouve que la démarche est justifiée à 100 %. Pour la musique, j'émets une certaine réserve : parce que la musique laisse une plus grande place à l'imaginaire. Trop s'attacher à l'histoire du compositeur peut entacher cet imaginaire. D'une façon plus large, je ne vais pas aimer une sonate parce que c'est tel ou tel musicien qui l'a créée, je vais l'apprécier parce qu'en premier lieu, elle me parle, elle me fait réagir. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans la musique, ce côté magique et universel (accessible à tous), pouvoir dire "j'aime" ou "j'aime pas", sans avoir forcément besoin de se justifier...

Pfffff, c'est pas facile à expliquer tout ça... Arrrgh

Coucou tout le monde ! ppg

Je ne pensais pas que la citation de Beethoven aurait tous ces effets Arrrgh Arrrgh

Bien sur le cinéma et la musique sont différents, mais ils font appel tous deux à divers aspects artistiques. De Niro et Lang Lang sont des interprètes. De Niro s'approprie un rôle et LL une partition. Le rôle et la partition ne sont pas que leurs créateurs mais plutôt leur pensée. Dans le personnage et la partition il y a des idées, des messages que nos 2 artistes auront à faire passer au travers de leur personnalité propre. C'est là tout le difficile équilibre à atteindre, l'inépuisable sujet qu'est l'interprétation !!

Je ne m'y connais pas assez en cinéma ou en théâtre pour savoir jusqu'où vont les comédiens, mais en musique classique (les autres genres je ne connais pas suffisamment) on ne peut pas aborder une oeuvre de Bach ou de Tchaikovsky en total aveugle, le style implique l'époque, sous entend le compositeur.

Pour ma part, je suis arrivée en musique classique par hasard. Sans étaler ma vie, il m'est arrivé un jour entre les mains une symphonie de .... Beethoven. J'ai écouté par curiosité. Mon ahurissement fut tel, que dans la foulée j'ai acheté une biographie de LvB - que j'ai toujours, puis au fil du temps, j'ai fait connaissance avec l'intégralité de son oeuvre, et de fil en aiguille de toute la musique classique, sur des décennies affraid
Un coup de foudre arrive aussi en musique. Il a eu des conséquences infinies, jusqu'à me faire apprendre le piano Brutus Fou

@ +, bonne journée bonds tricot

Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Jeu 19 Avr 2012, 08:01

Tu exprimes très bien une approche de la musique qui est différente de la mienne, ce qui ne veut pas du tout dire que tu as tort et que j'ai raison ou inversement ! Teath

on ne peut pas aborder une oeuvre de Bach ou de Tchaikovsky en total aveugle, le style implique l'époque, sous entend le compositeur.
Je crois qu'on peut... C'est bien pour cela que la musique n'a pas de frontières. Juste un exemple avec le requiem de Mozart que j'aime beaucoup. Quand j'ai su plus tard dans quel contexte il l'avait écrite, ça n'a pas eu d'effet dans ma façon de l'appréhender. J'apprécie une musique parce qu'elle me parle, parce que je suis réceptive aux émotions qu'elle fait passer.

Cela dit, je rejoindrais un peu ton point de vue sur des chansons à texte, mais un peu seulement.
avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Kyra_1 le Jeu 19 Avr 2012, 10:12

Liilou, rien n'est figé dans le marbre, surtout pas la musique ni nous-mêmes; et chacun d'entre nous pouvons aborder la musique de manière différente selon notre humeur, notre caractère, notre vie ou influences aussi. Il y a une myriade de possibilités !
Ce que je dis-là peut être différent, pourquoi pas, selon un autre coup de coeur, une interprétation que je croiserai un jour.

J'ai des discussions "musicales" avec mon professeur de piano et tu penses bien qu'il ne manque pas de me faire découvrir une foultitude de détails dont je ne soupçonnais pas l'existence !!

Bon, je retourne à mon piano, je travaille "ça" en ce moment; un impromptu de Schubert (D935n°2)
C'est tellement beau que je vous mets le lien, ici interprété par Paul Lewis, magnifique ! santo smiley




Kyra_1
Ministre de la culture musicale
Ministre de la culture musicale

Messages : 774
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Liilou le Jeu 19 Avr 2012, 12:23

Liilou, rien n'est figé dans le marbre, surtout pas la musique ni nous-mêmes; et chacun d'entre nous pouvons aborder la musique de manière différente selon notre humeur, notre caractère, notre vie ou influences aussi. Il y a une myriade de possibilités !
Je te rejoins à fond. Et dans tous les cas, les différents échanges que l'on peut avoir à propos de la musique, ici ou ailleurs, laissent la porte ouverte à un enrichissement...

Bon, je retourne à mon piano, je travaille "ça" en ce moment; un impromptu de Schubert (D935n°2)
J'ai eu l'occasion d'écouter ton "ça" plusieurs fois. Alors travaille-le bien et quand ce sera au point, tu nous enverras une tite vidéo ? A table !!


avatar
Liilou

Messages : 1269
Date d'inscription : 18/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  jean-luc le Sam 21 Avr 2012, 03:53

Pfffff j'suis dégoûûûûûtééééé Arrrgh

J'veux un piano à queue comme le sien (même un 1/4 de queue me conviendrait) et j'veux jouer comme lui Sad pleure pleure pleure

Je me donne deux ans, le temps que mon (futur) blog tourne comme un grand, et je reprends les cours !! (tiendrai-je mes engagements ? scratch )
avatar
jean-luc
Admin

Messages : 1746
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 47
Localisation : La Réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aupiano.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révélation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum